Skins, la compression au service du sportif !

On ne fait pas beaucoup de tests produits ici, aussi, quand on a envie de le faire, c’est que ça vaut le coup. Après quelques échanges avec Skins par email, marque que vous connaissez peut-être pour nous avoir vu la porter, nous nous sommes dit qu’un petit article mériterait le coup d’oeil. T’es prêt ? On te parle ici de Skins, de ses produits techniques et surtout, pourquoi on aime ou non !

Skins, c’est quoi ?

Quand on se rend sur leur site – une chose est frappante. Ils misent sur la technicité du produit avant tout. Voilà ce qu’on peut d’ailleurs y lire :

LE VÉRITABLE ESPRIT DE COMPÉTITION
En 2010, nous avons lancé une campagne de publicité mettant en scène plusieurs athlètes de haut niveau. Intitulée « Cheat Legal » (Délit de performance), elle joue sur le fait que SKINS vous procure un avantage naturellement déloyal. Chez SKINS, nous croyons que les athlètes doivent se comporter avec honnêteté et intégrité en toutes circonstances. Ils doivent se donner à fond mais toujours de façon loyale, poussés par le « véritable esprit de compétition ».
Nous avons mis cinq ans avant de lancer nos premiers collants SKINS, cinq ans à effectuer des tests, discuter avec des experts et travailler sur la conception. Nous allons un peu plus vite maintenant, mais nous appliquons toujours les mêmes procédures à nos produits.
Eh oui, lorsque vous disposez d’un produit, prouvé scientifiquement, qui améliore l’entraînement et les performances et accélère la récupération, vous le dites sans détour. Pas besoin de battage publicitaire.

Ce que l’on doit avant tout retenir de la marque, c’est cette volonté de travailler au plus près des athlètes, avec des tissus et des produits qui améliorent vraiment les performances. Vous le verrez ensuite, les produits ont un design intéressant, mais ce n’est vraiment ce sur quoi il faut mettre l’accent. Ici, on parle du produit, de ce qu’il apporte, et pour une fois, c’est très cool.

Vous voulez en savoir un peu plus sur l’histoire ?

L’HISTOIRE DE L’INVENTION DE SKINS
En 1996, un skieur australien avait une grande ambition : se sentir plus jeune de dix ans afin de pouvoir skier toute la journée, faire la fête toute la nuit et être prêt à recommencer le lendemain.
Il est partit du constat qu’une amélioration de la circulation sanguine apporte plus d’oxygène aux muscles, les aide à travailler plus fort plus longtemps et à récupérer plus rapidement. Il a donc consulté la NASA et d’autres experts pour avoir confirmation de sa découverte majeure. Et il avait raison.
Le bruit a ensuite couru qu’il existait des nouveaux produits, appelés SKINS, qui amélioraient l’endurance. Les athlètes professionnels ont été les premiers à les porter. Les sportifs amateurs s’y sont mis peu après.

Et pour aller encore plus loin, c’est par ici : https://www.skins.net/fr/skins-values-history

La compression dans quel cadre ?

Nous y venons, le sujet qui nous intéresse, la compression, à quoi ça sert ?

La compression va sortir essentiellement à deux choses dans le cadre de diverses pratiques sportives (ce que nous avons testé ici, c’est plutôt le fitness et la course à pied, mais il y a bien d’autres possibilités !) :

la compression dans le cadre de l’effort

Dans le cadre d’un effort physique, comme vous le lisiez plus haut, la compression améliore la circulation sanguine et donc l’apport en oxygène dans le muscle. Faites un effort en altitude, et vous comprendrez la nécessité vitale de l’oxygène pour l’effort physique (et pour en pas s’étouffer aussi, éventuellement).

Sans oxygène dans le muscle, pas d’effort physique. En effet, selon les intensités d’entrainement, c’est l’oxygène, en plus du sucre et des réserves de graisse, qui produisent de l’énergie permettant la contraction, la force, l’endurance, tout ça tout ça !

La compression pour la récupération

La deuxième sujet qui nous intéresse, c’est la récupération après l’effort.
Les coureurs le savent, les manchons de compression et chaussettes de contention après une course difficile, c’est vraiment une très bonne idée !

Dans les autres sports, notamment le fitness, on oublie plus souvent que cette possibilité existe pour la récupération.

Avec cette compression, vous éliminez plus vite les déchets produits par l’effort physique. Moins de déchet, meilleur récupération.

N’étant pas le scientifique à l’origine des produits, et le site de la marque étant très bien fourni à ce sujet, je vous propose de passer à ce qui nous intéresse, le test en photos.

Le test et les photos

Vous m’avez vu normalement sur Instagram, ici et là avec des produits de la marque.

Ici avec un bas Skins de compression, pour les températures qui baissent !

Mais ça compte aussi avec le haut, pour un meilleur maintien du buste, et une meilleure circulation pendant l’effort. Et croyez-moi, il ne bouge pas même quand vous levez les bras !

La tu sens la concentration quand même ! Hahaha.

Une publication partagée par Jeremy Kohlmann (@mymy_poussin) le

D’ailleurs, je portais mon haut Skins lors du Marathon de Colmar en 2016 !

Et aussi lors de mon tout premier 20km en 2015 !

Comment conclure ?

Vous l’aurez compris, en dehors du test produit, j’ai une vraie affection pour la marque, que je porte depuis quelques années maintenant. Je ne suis pas forcément un fan des produits TRES haut de gamme généralement, ils sont souvent sur-cotés. Pourtant, mes quelques produits Skins ne me lâchent pas.

Alors, vous avez envie d’essayer ?

Et n’hésitez pas à me dire si la marque vous intéresse, et si un test produit féminin vous intéresse également. On ne voudrait pas être discriminants 😀

Laisse-toi faire, ça va bien se passer…

Pour en savoir plus sur la marque : https://www.skins.net

———————————————————

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez-nous sur Facebook pour en discuter ! Ou bien retrouve moi sur Instagram où je fais le poussin.

PS : Vous pouvez aussi télécharger nos 2 guides

– Le renforcement musculaire pour les débutants
– Courir ses 5 premiers km quand on part vraiment de nulle part.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *