(Portrait) Cam Dewoods – la blogueuse randonneuse

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé de portrait ici ! Et puis ces temps-ci, je rencontre pas mal de gens cool. Des gens qui ont une belle vision du sport, de la vie, de l’alimentation, une vision saine qui rejoint la mienne – ou qui est complémentaire. Du coup, j’ai envie de vous les présenter. Et aujourd’hui, on commence avec Camille !

Salut Camille ! T’as décidé de déringardiser la rando, tu nous racontes ? 

Hello poussin ! Et oui je me lance dans la déringardisation de la randonnée. Tout un programme…Pas des plus simple mais je suis à 400% dans mon projet et j’espère bien que dans quelques années on sera tous d’accord pour se dire que marcher is the new sexy !

Pourquoi ?

Capture d’écran 2017-05-17 à 14.49.57

Tout d’abord parce que j’aime marcher au quotidien. Pour aller bosser, pendant ma pause dej, pour faire n’importe quel trajet du point A au point B. J’évite au maximum les trajets en transport, histoire de préserver ma bonne humeur !

Aimant la marche et la nature…je suis donc une grande fan de randonnée ! Au grand damne de mes amis et de ma famille à qui je concocte des vacances riches en kilométrage. Mais aussi en beaux paysages !

Et du coup…je suis toujours très étonnée de voir à quel point la randonnée souffre d’une image un peu ringarde. Un peu vieille. Non sportive. Lorsque l’on me dit «  la rando, c’est de la marche…oh ça va c’est pas du sport ». J’invite avec joie mon interlocuteur à me suivre sur une rando de 25km avec un peu de dénivelé voir si ce n’est pas du sport. Quand on enchaîne avec « c’est pour les vieux » j’ai du mal à saisir pourquoi. Il y a bien sur l’image du groupe d’anciens qui crapahutent avec leur bâtons gravée dans la rétine. Mais ce n’est pas que ça bien entendu ! On sent bien que les marques capitalisent à fond sur le trail qui est devenu l’activité phare des dernières années (https://camdewoods.com/2016/11/07/pourquoi-se-mettre-au-trail/), alors pourquoi pas aussi sur la randonnée. Les paysages sont tout aussi magnifiques, la prouesse sportive parfois aussi dure, la seule différence c’est qu’on prend plus le temps d’en profiter !

Capture d’écran 2017-05-17 à 14.50.15

J’suis déjà rentrer à pied super loin de soirée, ça compte ou pas ? 

Pas comme une randonnée bien sur puisqu’on est plutôt sur un terrain avec du dénivelé et des aspérités. Sauf si tu venais de Montmartre bien sûr. Mais sinon oui l’avantage de la marche c’est qu’elle peut se pratiquer partout, n’importe quand, et que le matos est assez réduit.

 

La rando par rapport au trail, ça change quoi pour toi ? Pourquoi plus l’un que l’autre ? 

Pour moi c’est totalement complémentaire. Ce n’est pas une discipline plus que l’autre. Concrètement sur certains trails je marche beaucoup, en montée notamment et sur certaines randos j’ai juste envie de dérouler en descente. Mais parfois je vais avoir plus envie de me préserver, d’y aller plus doucement, soit pour profiter du paysage, soit parce que je suis accompagnée de personnes qui ne courent pas, soit parce que je suis plus fatiguée ( les semaines après le marathon) et favoriser la randonnée. D’autres fois j’aurais plus envie de me rentrer un peu de dedans, de gambader, de faire travailler plus le cardio ou de m’entraîner pour mon futur trail ( Trail des Passerelles) et je partirais sur une séance de trail.

Capture d’écran 2017-05-17 à 14.50.30

Ton meilleur souvenir de rando, genre celui qui te donne envie de continuer ? 

La question la plus dure ! Ma dernière rando itinérante a été riche en émotions. Sur une partie du Camino del Norte, avec des paysages à couper le souffle, à longer parfois le littoral. Ce qui m’a donnée envie de continuer et m’a convaincue que j’étais « faite » pour ce genre de vacances ce n’est en réalité pas que la beauté des paysages c’est surtout la beauté des rencontres. La plupart des personnes que l’on rencontre sur le chemin se livrent plus vite et ont souvent une histoire, une personnalité qui me touche beaucoup. Et j’aime l’idée de continuer ainsi à m’enrichir des belles rencontres de randonnée !

 

Capture d’écran 2017-05-17 à 14.50.36

Celui qui aurait pu te faire tout arrêter ? 

Je touche…du bois, pour l’instant je n’ai pas eu de véritables pépins sur le chemin. Pas de mauvaises rencontres, pas de corps qui lâche. Quelques petites ampoules mais rien de dramatique ! Bref aucune raison de me faire douter pour l’instant.

 

Disons que j’veux me mettre à la rando (et pas refaire cette horreur de ligne de crête qui hante encore mes nuits tellement c’était haut), j’me prépare comment niveau renfo / kilométrage ? 

Personnellement, autant je suis toujours un programme très stricte pour mes prépas trail ou course, autant niveau rando je suis plus cool. Néanmoins il faut quand même se préparer avant de partir sur de longues distances ou sur des randonnées itinérantes comme Compostelle. Comment ? en marchant oui et si possible en se testant un peu sur du dénivelé pour faire les cuissots. Le renforcement est bien entendu un gros plus et le travail du cardio aussi. Il faut vraiment prendre conscience que marcher entre deux arrêts de métro et faire 25 km par jour en ayant parfois plus de 1000 D+ ce n’est absolument pas la même chose. Et que cela demande donc un peu de préparation.

 

Et niveau alimentation, un truc à savoir ? 

Pareil. Autant je vais faire très attention en course, autant en randonnée je suis beaucoup plus détendue. L’effort étant moins traumatisant pour l’estomac on a beaucoup moins de risques d’être malade. Néanmoins il faut bien penser à s’alimenter parce qu’on brûle quand même beaucoup, moins que sur de le course mais quand même ! j’ai fini certaine rando un peu patraque en ayant sous-estimé mon ravitaillement. Après c’est selon les goûts, le mieux étant bien entendu des petits trucs à grignoter qui puissent tenir la route. Et ne pas s’abimer en étant trimballés. Genre fruits secs, barres céréales, fruits (pomme…) etc. Et surtout, surtout surtout ne pas oublier l’eau !!! Très très important !

 

Capture d’écran 2017-05-17 à 14.50.15

Tu fais de la rando, du trail, des marathons en tenue fluo, du renfo, et bien d’autres trucs – c’est quoi ton secret motivation ? Et comment tu cases tout ça dans une semaine ? T’as des pouvoirs magiques ? T’es flash et tu nous l’avais pas dit ? 

Le célibat ! Ahah trêve de plaisanteries. Quoi que. Malheureusement pas de pouvoirs magiques et la nécessité de prioriser car les heures et les semaines passent très vite. Je n’arrive à caler dans mon agenda qu’une petite partie de ce que je voudrais faire, ce qui est assez frustrant. Mais j’ai conscience que j’en fais déjà beaucoup plus que la moyenne. Aucun secret juste une organisation parfois quasi militaire, vive les to do list, et l’envie de profiter à fond et de ne pas avoir de regrets. J’adore traîner au lit et glandouiller devant une série mais à vrai dire je préfère encore plus, bouger, rencontrer, me nourrir des expériences de la vie. Mais parfois je m’épuise et j’épuise mon entourage, je n’ai pas encore trouvé le bon équilibre !

Capture d’écran 2017-05-17 à 14.50.22

Un truc à ajouter pour finir ? 

Un seul ? Je dirais juste qu’on est pas tous obligé d’aimer la rando bien entendu mais que beaucoup de personnes en ont une image totalement déformée ! Pour eux, et pour tous ceux qui hésitent à passer le pas nous organisons des sessions randos ! L’occasion de tous se retrouver et de partager ensemble quelques kilomètres et conseils ! https://camdewoods.com/2017/05/02/walk-this-way-randonner-is-the-new-sexy/

Cam Dewoods

Bon, merci Camille pour toutes tes réponses !

Et vous, vous aimez la rando ou pas ? 

Retrouvez Camille : 

 

———————————————————

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez-nous sur Facebook pour en discuter ! Ou bien retrouve moi sur Instagram où je fais le poussin.

PS : Vous pouvez aussi télécharger nos 2 guides

– Le renforcement musculaire pour les débutants
– Courir ses 5 premiers km quand on part vraiment de nulle part.

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *