Mieux manger : Garder l’équilibre entre diète et plaisir ft. TheFitnessTheory

Cela pourrait devenir une habitude, et nous en serions fiers ! Après Yoann qui nous parlait de Gainage, c’est aujourd’hui TheFitnessTheory qui vient nous parler alimentation et plaisir. Je n’en dis pas plus et vous laisse découvrir cet article qui vous plaira sans aucun doute ! (Courir plus pour manger plus, tout ça tout ça, enfin vous savez !)

 

thefitnesstheory

Je suis bloggeuse sur thefitnesstheory.fr depuis 3 ans bientôt, et je dispense des conseils fitness et minceur. J’encourage chacun et chacune à prendre possession de son corps, à le travailler, à le modeler pour en faire ce dont on a toujours rêvé. Cependant, je reçois de plus en plus de messages inquiets, de gens qui me disent «je suis au régime et je perds du poids, mais je ne profite plus de la vie ».  Peut-être à cause de la pression des réseaux sociaux et de l’image de « perfection » qu’ils nous reflètent de nos modèles, on a tendance à se priver de plus en plus, jusqu’à perdre tout contact avec une vie sociale « normale » avec une vision saine de l’alimentation. Voilà pourquoi je pense important de repartir sur de bonnes bases dès aujourd’hui.

Bouger et manger sain, c’est bien.

bien-manger

 

Un mode de vie « healthy », on ne va pas se mentir, c’est une très bonne chose. Le corps en raffole, et, au-delà de l’amélioration esthétique et des performances, on peut constater qu’on booste aussi son système immunitaire donc qu’on tombe moins malade, qu’on a une plus jolie peau.. Bref, personne ne peut contester que manger sain, éviter les produits industriels, respecter ses besoins nutritionnels et, en parallèle, faire du sport et travailler son corps, soit VRAIMENT chouette.

Mais trop sain, ce n’est pas sain.

toujours-manger-sain

Quand, à force de contrôle, on s’enferme dans un mode de vie « trop » sain, on exclue les autres plaisirs. Oui, aller au sport et se faire un potage de légumes home-made, c’est génial. Mais en dehors de ça, des tas de choses valent le coup : une sortie inopinée, un apéro avec les copains, un restau en amoureux. Une énorme glace le bord de la plage ou une journée entière sous la couette.

Si l’on se prive de tout, et qu’on se borne à « ce qui est bon » pour notre corps coté alimentation, on acquiert ce trouble du comportement alimentaire (TCA) appelé  « orthorexie ». Si c’est dans le sport que l’on s’abandonne, on appelle ça « bigorexie ». Dans tous les cas, c’est un des aspects de votre vie qui prend le pas sur tout le reste, et qui vous éloigne de vos petits bonheurs d’avant. Et ça arrive plus vite qu’on ne le croit !

Je vais vous confier un petit secret : pour être passée par les deux, et en être revenue.. ça ne vaut pas le coup. L’abus de sport et de quinoa, comme tous les excès, vous détruisent plus qu’ils ne vous aident, et on en arrive à regretter le temps ou on mangeait mal, qu’on était une loque, et qu’on en avait strictement rien à faire. Et ça, c’est NON.

Etre healthy, c’est bien, mais profiter AUSSI, c’est mieux !

sortir-avec-des-amis

Pour ne pas succomber aux sirènes du « trop », il faut TOUJOURS garder à l’esprit que le côté « healthy » n’est qu’une part de qui vous êtes. Vous êtes aussi un amateur de sushis, un très bon conteur de blagues après 2 bières, et, bien que vous le refouliez depuis des années parce que ça fait plus adulte, un vrai adepte de la grasse matinée. Le tout, c’est de s’écouter et de se faire confiance ! on peut perdre du poids en s’autorisant une sortie de temps en temps. On n’est pas obligés de dire non à toutes les invitations, alors que la modération suffit amplement ! On peut être un sportif aguerri et aimer faire la fête le samedi soir. Rien n’est incompatible, si on fait attention à garder un équilibre !

Se priver de ce que l’on aime, ce n’est pas sain. On se frustre et on se blesse pour rien. Sans compter que votre corps sait très bien ce qu’il fait ! Si l’on mange trop un soir, et que l’on abuse pas le lendemain, il ne nous en tient pas rigueur, et heureusement. On ne détruit pas de muscles non plus si on prend une semaine de repos complet.

Oubliez les modèles « instagram » qui prônent des vie 100% saine : d’une part, c’est bien souvent un mensonge, d’autre part, il y a bien plus à vivre que brocolis-poulet-grosse sortie running. Alors mélangez les deux ! C’est l’exemple que donnent le Beer Mile (une course qui nécessite une bonne descente de bières !) ou les Après-yoga (lancés par une marque de saké !)

L’équilibre, c’est savoir garder le contrôle .. mais aussi le perdre. Alors on fait attention 90% du temps, mais on oublie pas que les 10% qu’il reste, il y a des centaines de bonnes façons d’en profiter. ☺

Sur ce, je vais me faire une petite salade de poulet, et filer à une dégustation de vin – avec modération biensûr !

Retrouvez mes conseils fitness et minceur sur thefitnesstheory.fr, mes plats sur instagram et ma vidéo intitulée « perdre du poids, oui, mais en profitant de la vie ! » sur youtube  

Note de Jérémy : Et le plus drôle, c’est que j’étais sûre que la dame aurait les mêmes conseils et la même philosophie que nous, bien avant de lire son article. On retrouve de plus en plus de blogueurs et sportifs qui reviennent du « toujours plus sain », et franchement, il était temps ! J’vous laisse, moi j’vais manger un Kebab.

———

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez-nous sur Facebook pour en discuter ! 

PS : Vous pouvez aussi télécharger nos 2 guides

– Le renforcement musculaire pour les débutants
– Courir ses 5 premiers km quand on part vraiment de nulle part.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *