Être Vegan et sportif : Interview de pro !

Vous le savez, avec #LaTeam, nous sommes assez ouverts à la discussion en ce qui concerne l’alimentation du sportif, son style de vie. Nous prônons nous-mêmes des choix divers et le fait de pouvoir faire ce que l’on veut, du moment qu’on y prend du plaisir (et si c’est bon pour la santé / la planète, c’est encore mieux).
Aujourd’hui, nous posons donc quelques questions à Vegan Sport Nutrition ! Merci à lui d’avoir pris le temps de nous répondre, et de nous exposer son point de vue, avec respect.

vegan-boy

– Hello ! Peux-tu te présenter et nous parler un peu de toi / ce que tu fais ?

Bonjour je m’appelle Alain j’ai 35 ans, je viens de Belgique, plus précisément de la région de Liège. Je suis un grand passionné de musculation depuis 3 ans et demi. Ce qui m’a amené vers la musculation comme la plupart des gens, pour la perte de poids et je n’étais absolument par sportif ! Apres 6 mois de pratique, je suis passé à une alimentation végétale sur 3 mois environ.

Je me suis alors posé beaucoup de questions sur le bien-être animal, étant donné que dans le régime alimentaire d’un sportif en musculation, un omnivore doit manger de la viande pour un apport en protéines.

Je me suis rendu compte que les protéines sont aussi en grande quantité dans certain végétaux et sont d’excellente qualité. 
J’avoue que cela m’a rapidement posé un problème car je n’étais pas un grand mangeur de viande à l’époque. 
Puis ce sont des questions de santé qui me sont venues à l’esprit par rapport à cette grosse consommation de viande ainsi que le coté éthique, écologique,…

Lors de cette rapide transition j’ai vraiment pris le temps d’étudier l’alimentation de façon générale et évidemment plus précisément les besoins d’un sportif tout en étant végétalien. Et en regardant les diètes pour les sportifs omnivores hormis les produits d’origine animale je me suis rendu compte qu’en fait ils mangent bcp de légume, de féculents, d’acides gras de bonne qualité comme les oléagineux ou les huiles végétales.

10633722_1676961045865116_9008440637196397179_o

Et surtout j’ai pu remarquer que certains aliments ont plus de protéines que la viande, en plus de nombreux nutriments. 
Une fois ma transition faite, je me suis rappelé d’une citation qui disait que l’on devait rendre ce que l’on avait appris et étant donné que je n’ai trouvé aucun site spécialisé dans le domaine sportif vegan, j’ai décidé de partager mon expérience en aidant un maximum de personne à faire cette transition. Chaque fois que je m’entraine c’est pour un seul objectif, démontrer que les sportifs vegans sont fort et progressent sans aucun aliment d’origine animal.

– Sur les réseaux – tu prônes le sport avec une alimentation Vegan. Je me suis moi-même pas mal documenté et ça souffre de pas mal de préjugés ! Tu en casses quelques-uns pour nous ?

Ah ça oui ! Première, nous ne mangerions (apparemment), que de la salade, et surtout qu’on va être horriblement carencés en toutes sortes de vitamines (rire).
J’ai choisi un sport où justement la protéine est reine, où il en faut plus que la normale pour réparer les tissus musculaire et ainsi les renforcer. Non seulement ce sport demande plus de protéines mais aussi ne pas être carencé car cela serait un frein à notre évolution.

Avec une alimentation végétale réfléchie, ces 2 préjugés n’ont pas lieu d’être. Les légumineuses sont bourrées de protéines, tout comme les oléagineux et les céréales. Il suffit de prendre un paquet de lentille et de lire le tableau de valeur nutritive, vous risquez d’être surpris. L’inconnu fait peur à beaucoup de personnes, comme Shwarzy le dit lui-même, il faut briser les règles. Alors brisons-les !

14409875_1856729127888306_7761180696838529542_o

– Tu as des conseils à donner à celles et ceux qui voudraient passer sur une alimentation Végétarienne / Vegan mais qui font beaucoup de sport ?

Je dirais qu’il faut intégrer des légumineuses comme apport protéinique ainsi que des oléagineux. Consommer des féculents de bonne qualité ainsi que des acides gras tels que les huiles végétales pour les bons lipides (qui sont très importants pour notre organisme, ne jamais les supprimer) comme dirait un certain YouTubeur. Avant tout il faut aussi un travail de qualité, je parle pour la musculation, pour évoluer et surtout du repos c’est là que la machine se répare.

– Un mot de la fin, un projet dont tu veux nous parler ?

Toujours dans l’idée santé et surtout de faire découvrir le véganisme a toutes les personnes désireuse d’intégrer une autre façon de s’alimenter, je compte ouvrir un bar à burgers vegan sur Liège début 2017 (greenburger.be).

12657803_1757408741153679_6802235108466199615_o

Photo from http://www.nicknormanstudios.com/only-veggies-inside

C’est une façon aussi de casser cette image de mangeur d’herbe dont on souffre perpétuellement dans cette société, il faut les aider à avoir une autre image du 100 % végétal pour qu’ils fassent leur choix. On arrive à un tournant où c’est la consommation qui peut faire changer les choses, vous êtes l’avenir et vous avez le pouvoir de faire changer les choses, chaque action compte, infime soit elle ! Croyez en l’impact de vos actions et les choses changeront !

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de nous répondre.

Quant à vous la team FT, je vous invite à suivre sa page Facebook très intéressante, et à ne pas hésiter à nous donner votre avis ici en commentaires. Je suis certain qu’il y répondra avec plaisir.

Laisse-toi faire, ça va bien se passer.

—–

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez-nous sur Facebook pour en discuter !

PS : Vous pouvez aussi télécharger nos 2 guides

Le renforcement musculaire pour les débutants
Courir ses 5 premiers km quand on part vraiment de nulle part.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *