Courir quand il fait chaud : bonnes et mauvaises pratiques

L’été a enfin pointé le bout de son nez, seulement voilà, vous n’étiez pas prêt à chausser les baskets par 30 degrés dans un Paris en plein pic de pollution (mais ça compte aussi si vous êtes ailleurs sans la pollution). Du coup, je me suis dit que quelques conseils seraient une bonne idée pour ne pas jouer à la canicule surprise pendant tout l’été ! Vous êtes prêts ? En voiture Simone, prends tes lunettes, on part à la plage (ou pas).

Courir quand il fait chaud, quels sont les risques ?

courir en été

Le risque le plus évident que vous connaissez tous, reste la déshydratation ! En effet par forte chaleur, vous transpirez beaucoup plus et perdez beaucoup plus d’eau, il faudra donc penser à bien vous hydrater avant, pendant et après l’effort pour ne pas risquer le malaise ou dans un moindre mal, la perte de performance dû à la déshydratation.

En dehors de ce problème, c’est aussi votre coeur qui subit une rude épreuve, votre température extérieure augmentant et entrainant tout un tas de changement au niveau physique.

Attention à ne pas faire d’effort trop violents par forte chaleur pour l’économiser ! Comptez en moyenne 1km/h de moins que d’habitude en course à pied pour ne pas trop souffrir et pensez à vous entrainer avec une casquette ou à l’ombre (ce conseil valant bien évidemment pour les autres sports aussi).

S’entrainer quand il fait chaud : les alternatives

Il y a tout un tas de sports que vous pouvez pratiquer malgré la chaleur, peut être que c’est pour vous le moment de troquer les running pour quelques semaines pour d’autres activités complémentaires et moins difficiles par ces températures.

– La natation : Comment l’oublier ? Vous travaillerez les muscles, le souffle et soulagerez vos articulations. Je vous la conseille d’ailleurs tout le reste de l’année !

– Fitness / musculation : Si vos salles ont la climatisation ou sont en sous-sol, cela peut être un très bon complément si vous devez moins courir pendant l’été.

Faire du yoga l'été

– Le Yoga : A part certaines variantes qui sont très cardio, le Yoga vous fera du bien et travaillera gainage, souplesse et muscles profonds ! Toute la team vous le recommande vivement.

Ce ne sont que quelques exemples, mais maintenant que vous connaissez le principe, je suis certain que vous trouverez l’activité la mieux adaptée pour vous !

Petits rappels pour courir par forte chaleur

Si vous souhaitez malgré tout aller courir par cette chaleur (et franchement, nous sommes beaucoup à le faire), sans vous transformer en oeuf au plat, voici quelques conseils :

– L’hydratation encore et toujours, ne la négligez pas.
– Vous allez perdre plus de sel que d’habitude, pensez-y pendant les repas avec des aliments un peu salés (naturellement)
– Ne mangez pas trop lourd avant l’entrainement (enfin comme toujours…)
– Courez le matin aussi tôt que possible pour éviter les pics de chaleur et de pollution
– Courez à l’ombre, dans les parcs, près de points d’eau quand vous en avez l’occasion
– Courez avec des amis, sait-on jamais, un petit malaise peut vite arriver.

Bref, tout ça pour vous dire, entrainez vous, mais faites le bien et sans prendre de risques !

Courir sous la pluie

PS : Si vous vous le demandez, oui toute la team court aussi pendant l’été (et va préparer le marathon de colmar en prime…) mais nous évitons les pics de chaleur et autres petits désagréments.

L’été, c’est aussi pour beaucoup la reprise d’une activité physique ! Alors, si on se donnait quelques conseils pour bien débuter la course à pied et reprendre le sport en été ?

Comme pour le reste, n’y allez pas trop violemment, votre corps va devoir encaisser un nouvel effort ET de fortes chaleurs et il ne pas naturellement pas aimer ça, allez-y doucement tant sur les allures que sur les durées d’entrainement au début.

Evitez de monter trop haut en rythme cardiaque pendant l’été, surtout si vous n’en avez pas l’habitude, restez en endurance fondamentale, c’est la période parfaite pour faire du foncier et préparer la suite de votre reprise (ou de votre départ).

Fruits, jus, eau, citronnade (maison) : profitez-en, c’est l’été, c’est plein d’antioxydants et c’est bon pour vous et votre récupération.

Niveau alimentation : Les salades et le melon c’est bien, mais il vous faut aussi des glucides, des protéines et de bonnes graisses pour tenir le coup, pensez à manger de tout et en quantité raisonnable – la reprise ou le démarrage d’une activité physique demande de manger un peu plus que d’habitude le temps que le métabolisme s’habitue !

Et surtout avant tout : faites vous plaisir.

Courir sous le soleil

Ne tombez pas comme beaucoup dans des régimes drastiques et des entrainements inhumains, l’été est avant tout un moment où l’on doit se détendre, reprendre des forces et préparer l’année à venir.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaire ! Et n’oubliez pas de vous abonner à la newsletter : Chaque semaine, dans votre boite mail, une revue de presse sport, un bon plan et un conseil pour vous remettre en forme sans devenir un hippie !

Enfin pour les autres, vous pouvez nous retrouver sur Facebook : [wpdevart_like_box profile_id= »482780551895536″ connections= »show » width= »300″ height= »550″ header= »small » cover_photo= »show » locale= »en_US »]

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *