[Compte rendu de course] La Défi Run Paris 2015

Le mail tombait il y a une semaine, j’avais la possibilité de me rendre à la course Défi Run Paris, en stand VIP et ce grâce à Assu 2000. Mieux encore, je pouvais amener 2 compagnons de torture. Pour une première course à obstacle, ça s’est plutôt bien passé ! Je vous en dis plus tout de suite.

L’avant-course : la débandade

Je n’avais pas prévu de faire la défi run, ma préparation était donc inexistante, tout comme ma nutrition d’avant course. Tant pis, je n’y vais pas pour le record de toute façon, mais pour m’amuser.

Un fruit et une barre de céréales le matin feront l’affaire, et environ 12 cafés parce que je suis sorti prendre un verre la veille. Tout pour que ça se passe mal en fait, mais attention spoilers, ça s’est bien passé quand même.

Comme dirait l’autre : Laisse-toi faire, ça va bien se passer.

Arrivé sur place une bonne heure avant pour chercher mon dossard et trouver mes compères Will et Hamza.

Photo d'avant course Defi run 2015

Un bon café sur le stand Assu 2000 ainsi qu’un petit croissant (mhmm les bons sucres rapides), quelques photos avec les membres du staff du jour : Laury Thilleman, Marc Raquil, Mehdi Baala et Ladji Doucouré.

Hamza qui nous fait beaucoup rire (il a beaucoup voyagé et ne connaît pas toutes nos célébrités françaises) lors de la photo avec notre chère Miss France : Who’s this girl ? Why is she on our photo ?

Laury thillman Defi run 2015

Ah tiens, de la musique, c’est déjà l’échauffement ! C’est parti les copains.

La course

Podium d'echauffement Defi Run paris

Après un échauffement en mode fitness, nous voilà partis pour 10km de course à travers le bois de Vincennes, avec des obstacles tous les 500-800 mètres environ.

Si nous ne sommes pas très agiles sur les obstacles, nous avons l’avantage sur la course à pied, qui sera notre période de récupération.

Escalade, obstacles, sacs à porter, côtes à grimper, mur de cordes, tout y passe.
La Défi Run a l’avantage d’être moins violente qu’une Spartan et autres tortures du genre, les obstacles ne sont pas « TROP » difficiles et l’on peut aisément y prendre plaisir.

Petit ravitaillement au 5eme KM, l’eau est à ce moment la bienvenue.

Nous finirons en 1h16 environ, avec quelques pointes à 4’40 » au km alors que nous avions prévu d’y aller doucement !

Finisher Defi Run 2015

Un bon moment à n’en pas douter.

L’après-course et l’organisation

L’après-course se passe bien ! Rien à redire sur l’organisation, puisque Assu 2000 nous a même prévu un petit Burger par le camion qui fume. Comment pourrions-nous nous plaindre ? Les T-shirts techniques sont plutôt sympas. On regrettera seulement l’absence d’une petite médaille à ajouter à la collection, mais ce n’est pas bien grave.

Que dire ? Nous reviendrons probablement l’année prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *