Comment débuter en course à pied ?

Cette question est récurrente sur la toile. Comment commencer à courir ? Comment se mettre au jogging ? Comment se remettre au sport ou à la course quand on part de 0 ? Ne vous inquiétez pas, je suis parti de loin et je tiens toujours sur mes deux jambes, voyons ensemble ce qu’il est possible de faire pour démarrer en douceur.

Bien démarrer en course à pied : Y aller progressivement

Vous ne courrez pas 10 km du jour au lendemain si vous ne l’avez jamais fait. Il faut donc vous donner des objectifs intermédiaires.
Et si vous commenciez par courir 20 minutes ? Puis 30 ? Puis 45 ? Et ainsi de suite… L’idée est ici de vous apprendre à tenir un effort de plus ou moins longue durée.
Ne vous préoccupez pas de votre vitesse au départ. Il sera toujours temps de la travailler lorsque vous serez capable de courir 60 minutes sans vous arrêter.

Une bonne idée pour bien démarrer, est d’augmenter peu à peu le temps tout en consolidant les acquis. Chaque semaine, augmentez de 5 à 10 minutes la séance du lundi ou du mardi, et reproduisez ce temps lors de vos autres séances.

Exemple :

Semaine 1

Jour 1 : 20 minutes Jour 2 : 20 minutes Jour 3 : 25 minutes

Semaine 2

Jour 1 : 25 minutes Jour 2 : 25 minutes Jour 3 : 30 minutes

Et ainsi de suite jusqu’à arriver à courir 60 minutes sans vous arrêter.

Puis-je marcher un peu au début ?

Bien entendu, n’ayez jamais honte de marcher. Rappelez-vous que vous débutez, que vous devez y aller progressivement et surtout y prendre du plaisir. Ne vous imposez pas au départ un entrainement trop drastique. Privilégiez la durée, la récurrence, le long terme.

Si au départ vous devez marcher quelques minutes toutes les 10 ou même 5 minutes de course, faites-le. Améliorez-vous petit à petit, sans vous comparer aux autres, sans vous juger. Prenez plaisir.

Même les ultra-marathoniens ont commencé un jour à un niveau probablement moins glorieux que ce qu’il n’y parait.

Le plus important, reste de savoir où vous souhaitez aller.

Pour bien démarrer en course à pied : ayez un objectif.

Il doit être simple et réalisable.
Cela peut être de perdre 5 kg, ou 10, ou de courir votre première course officielle (5 ou 10 km).
Cela peut être d’aller courir pour une association avec des amis, ou simplement de pouvoir monter votre valise au 4ème étage sans souffrir. Les objectifs sont des choses personnelles.

En ayant un objectif précis en tête, vous saurez pourquoi vous faites tout cela chaque matin ou chaque soir. Votre objectif doit vous suivre au quotidien, il fait partie de vos journées.
Vous pourriez d’ailleurs l’accrocher sur le miroir de votre salle de bains, pour le voir chaque matin.

Et parfois, malgré tout cela, vous n’y arriverez pas. Et ce n’est pas grave.

Démarrer en course à pied : se donner le droit à l’échec

Vous avez bien lu, parfois vous échouerez. Et ce n’est pas grave.
Certains de vos objectifs seront plus difficiles à atteindre que prévus. Vous ne vous serez pas assez entrainé, un événement de votre vie vous aura freiné, vous aurez perdu en motivation, vous aurez manqué de temps. Cela peut arriver et cela arrivera à un moment ou un autre.

Pardonnez-vous, comprenez votre erreur, et ne la reproduisez pas. Vous n’avez pas besoin de tout réussir du premier coup. Il vous suffit de persévérer.

Vous serez quoi qu’il arrive arrivé plus loin que tous ceux qui sont toujours assis dans leur canapé à vous regarder courir par la fenêtre.

Finalement, prenez avant tout du plaisir

Que vous courriez pour courir, pour maigrir, pour vous sentir libre, pour être 30 minutes tranquilles suite à votre journée, l’important est d’y prendre du plaisir.

Vos raisons n’ont pas à être débattues, vos objectifs non plus, ils sont pour vous. Ils vous animent, et c’est bien suffisant.

Certains de vos amis ne vous comprendront pas, certains vous jugeront, mais croyez-moi, la plupart seront finalement assez bienveillants quant à votre pratique sportive, aussi nouvelle et inattendue soit-elle.

Et si vous persévérez encore, vous trouverez des gens aussi motivés que vous, aussi débutants que vous ou non, et vous ferez partie de cette grande et belle secte de coureurs et de sportifs en tous genre.

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

J’espère que cet article vous aura aidé, et on se retrouve très vite pour de nouvelles aventures.

(Cover by Nicolas, de la team BoostOdeon)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *